Godric's Hollow


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abelforth Dumbledore

Aller en bas 
AuteurMessage
~ Miss Potter ~
¤ Admin ¤
¤ Admin ¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2640
Age : 36
Localisation : Belgique
Humeur : Very Happy :D
Date d'inscription : 10/11/2007

Feuille de personnage
Personnage(s) Préféré(s): Harry, Ron, Hermione, Ginny, les jumeaux, Sirius... tous les gentils quoi :)
Couple(s) Préféré(s): Harry-Ginny et Ron-Hermione

MessageSujet: Abelforth Dumbledore   Mar 13 Nov - 22:09

Abelforth Dumbledore (1848 - ?) (Aberforth en anglais) est le frère cadet du directeur de Poudlard, Albus Dumbledore. Il est membre de l’Ordre du phénix, et est le barman de La Tête de Sanglier, un pub miteux situé dans le village de Pré-au-Lard. Il est cité pour la première fois dans le tome IV, Harry Potter et la Coupe de Feu, et apparaît dans les tomes V (Harry Potter et l'Ordre du Phénix), VI (Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé) et VII (Harry Potter et les Reliques de la Mort).

Rencontres avec Harry Potter
Abelforth est cité pour la première fois au chapitre 24 (Le Scoop de Rita Skeeter) du quatrième tome, par son propre frère, Albus Dumbledore. Ce dernier révèle à Harry et Rubeus Hagrid que son frère a jadis fait l'objet de poursuites pour avoir pratiqué des sortilèges impardonnables sur une chèvre, une affaire qui aurait fait la une de tous les journaux.

Dans le chapitre 9 (Les malheurs de Mrs Weasley) du cinquième tome, Maugrey Fol Oeil montre à Harry une vieille photographie de l'Ordre du Phénix tel qu'il était à l'origine. Abelforth apparaît sur cette photo, et bien qu'il ne soit pas décrit physiquement, Maugrey confie à Harry qu'il s'agit "d'un drôle de type".

Harry ne réentendra parler d'Abelforth que dans le septième tome de la série, mais il le rencontre sans le savoir à plusieurs reprises dans Harry Potter et l'Ordre du Phénix. Dans le chapitre 16, À La Tête du Sanglier, Harry se rend pour la première fois dans le pub éponyme, un lieu sale et miteux, fortement imprégné d'une odeur de chèvre. La première apparition du barman dans ce chapitre n'est pas sans nous rappeler un personnage bien connu : « Le barman sortit d'une arrière-salle et s'approcha d'eux en marchant en crabe. C'était un vieil homme à l'air revêche avec une imposante barbe grise et de longs cheveux de la même couleur. Il était grand et mince et Harry eut la vague impression de l'avoir déjà vu. » Cette description fait état d'une ressemblance frappante avec Albus Dumbledore. La "vague impression de l'avoir déjà-vu" qu'a Harry est sans doute dû à cette ressemblance, mais également au fait qu'il avait déjà vu Abelforth en photo quelques mois auparavant... La "forte odeur de chèvre" du pub est un clin d'oeil aux paroles d'Albus dans Harry Potter et la Coupe de Feu.

Harry rencontre brièvement le barman dans le chapitre 12 d'Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, Argent et Opale, à côté du bar des Trois Balais. On apprend que le vieil homme porte des lunettes, tout comme Albus Dumbledore, mais surtout, Harry le surprend en compagnie du voleur Mondingus Fletcher, membre de l'Ordre du Phénix, ce qui laisse penser que ce mystérieux personnage pourrait bien être membre de l'Ordre.

Jusqu'au dernier tome, Harry Potter et les Reliques de la Mort, on ne peut faire que des suppositions sur la véritable identité du barman, grâce aux nombreux indices laissés par l'auteur dans les livres.

Harry rencontre de nouveau le barman de La Tête de Sanglier dans le chapitre 28 (The Missing Mirror, en français : Le Miroir perdu) du septième tome. Ayant transplané à Pré-au-Lard, Harry, Ron et Hermione sont sauvés des Mangemorts in extremis par le barman, qui cache les trois amis dans son pub. Les Mangemorts ont compris que Harry Potter était dans le village car ce dernier a commis l'erreur d'envoyer son Patronus, dont l'apparence - un cerf - est désormais bien connue... Ils décident d'interroger le barman sur ce Patronus, ce à quoi le vieil homme répond qu'il s'agissait en fait du sien, qui prend l'apparence d'une chèvre (un indice supplémentaire confirmant l'identité commune d'Abelforth Dumbledore et du barman de La Tête du Sanglier).

Harry découvre ensuite un petit miroir rectangulaire entreposé dans le bar, le même miroir que celui que Sirius Black lui avait offert, et dont le pouvoir est de permettre aux possesseurs respectifs des deux miroirs de se parler à distance. Le barman a sans doute obtenu le miroir des mains de Mondingus Fletcher, qui avait pillé la maison des Black, le jour où Harry les avait surpris ensemble à Pré-au-Lard. Harry réalise alors que l'oeil qu'il avait aperçu dans son propre miroir, lors de sa captivité dans le Manoir des Malefoy (chapitre 23, Malfoy Manor, Le Manoir des Malefoy), n'était autre que l'oeil du barman, et non celui d'Albus Dumbledore, comme il l'avait cru sur le moment. Harry comprend que c'est le barman qui, voyant Harry en danger dans le miroir, a envoyé l'elfe Dobby le sauver. Faisant le lien entre les deux personnages, Harry en déduit que le barman n'est autre qu'Abelforth Dumbledore, le frère d'Albus : « 'You're Aberforth', said Harry, to the man's back. He neither confirmed nor denied it, but bent to light the fire. » (« 'Vous êtes Abelforth', dit Harry, dans le dos de l'homme. Il ne confirma ni ne dénia, mais se baissa pour ranimer le feu. »).

Abelforth apportera une aide précieuse aux trois héros à la fin du livre, permettant aux élèves de Poudlard de fuir le château assiégé par les Mangemorts, grâce au passage secret reliant le pub à l'école de sorcellerie.



Son passé
Abelforth Dumbledore a vécu une jeunesse difficile. Dès son enfance, il fut séparé de son père, Perceval Dumbledore, enfermé à Azkaban pour avoir attaqué trois Moldus, ce qui valut à Perceval une réputation d'ennemi des Moldus. En réalité, Perceval s'était vengé des trois jeunes Moldus qui avaient attaqué sa fille Ariana. Ariana Dumbledore fut profondément bouleversée par cette attaque, au point de se renfermer sur elle-même et de refuser sa magie. Abelforth entra à Poudlard trois ans après Albus, dont les incroyables talents n'étaient plus à prouver. Abelforth, à l'inverse d'Albus, ne montra aucun don prodigieux pour la magie, et préférait user de la violence plutôt que de la raison pour imposer ses idées.
Tout au long de sa scolarité, il ne s'entendit jamais avec son frère aîné, dont la gloire ne cessa jamais de lui faire de l'ombre. Avant même d'avoir achevé ses études à Poudlard, Abelforth perdit sa mère, Kendra Dumbledore, et Albus devint le chef de famille. Ariana, cependant, devenait violente et perdait peu à peu la raison. Albus et Gellert Grindelwald, devenus amis, s'étaient mis en quête de plus de pouvoir, et se mirent pour cela à la recherche des légendaires Reliques de la Mort. L'aîné de la famille ne voulait pas s'encombrer d'une soeur folle et incontrôlable, et il fut décidé de la cacher dans la maison familiale pour lui éviter d'être envoyée à l'hôpital Sainte Mangouste.

Abelforth n'était pas en accord avec les idées de son frère aîné, et ne supportait pas de le voir délaisser sa soeur Ariana. Il s'opposa violemment à Grindelwald, et un jour, une grave dispute éclata entre les trois hommes. Grindelwald, qui ne supportait plus de voir le frère de son meilleur ami s'opposer constamment à lui, utilisa le sortilège Doloris sur Abelforth. Albus prit la défense de son jeune frère, et les choses dégénérèrent : Grindelwald, Albus et Abelforth entrèrent en duel et les sorts fusèrent de partout. Ariana se trouvait dans la même pièce qu'eux, et l'un des sorts l'atteignit : elle mourut sur le coup. Aucun des trois duellistes ne sut lequel d'entre eux avait lancé le sort, et les deux frères Dumbledore furent profondément touchés par ce nouveau drame.

Quelques décennies plus tard, Lord Voldemort entreprit sa fulgurante ascension, et l'Ordre du Phénix fut constitué autour d'Albus. Abelforth en devint membre, mais il perdit toute confiance dans l'Ordre après la mort de son frère aîné.

Caractère
Abelforth a, d'après le peu qu'on sait de lui, un assez mauvais caractère. Peu bavard, on le voit souvent grogner, et dans sa jeunesse il préférait les duels aux longs discours de son frère. Harry lui-même lui trouve un "air revêche". Quant à Albus, il n'est même pas certain que son frère sache lire. On peut penser que la difficile enfance d'Abelforth l'a rendu moins sociable, plus refermé sur lui-même. De plus, la perte prématurée de ses deux parents peut expliquer son apparent manque d'éducation...

Arrow Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Abelforth_Dumbledore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godric-s-hollow.forum-actif.net
 
Abelforth Dumbledore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation d'un des decsandant d'albus dumbledore]
» 1ère réunion de l'Armée de Dumbledore
» Les Phénix d'Albus Dumbledore
» Fiche de présentation de Ginny Dumbledore [validée]
» ma présentation: lucas dumbledore [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Godric's Hollow :: Le Grimoire Magique :: Les personnages :: Ordre du Phénix (non-professeurs)-
Sauter vers: