Godric's Hollow


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Horcruxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~ Miss Potter ~
¤ Admin ¤
¤ Admin ¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2640
Age : 35
Localisation : Belgique
Humeur : Very Happy :D
Date d'inscription : 10/11/2007

Feuille de personnage
Personnage(s) Préféré(s): Harry, Ron, Hermione, Ginny, les jumeaux, Sirius... tous les gentils quoi :)
Couple(s) Préféré(s): Harry-Ginny et Ron-Hermione

MessageSujet: Horcruxe   Lun 12 Nov - 21:49

On découvre pour la première fois cet objet dans le sixième tome, Harry Potter et le prince de sang-mêlé.
Les Horcruxes sont également des éléments centraux de l'intrigue du septième et dernier tome de la saga, Harry Potter et les reliques de la mort.

Qu'est ce qu'un Horcruxe ?
L'Horcruxe désigne un objet hautement maléfique dans lequel un sorcier dissimule une partie de son âme, s'assurant ainsi l'immortalité lorsque son corps vient à être détruit. Ainsi, même si le possesseur d'un horcruxe est tué, il continue à vivre bien qu'affaibli et se retrouve dans un état où, pour un être humain sain d'esprit, la mort serait préférable.

Le fragment d'âme qui demeurait dans le corps du créateur de l'Horcruxe est épargné au même titre que celui qui se cachait dans l'Horcruxe quand le possesseur est victime d'un événement en principe mortel. Ainsi l'Avada Kedavra, que Voldemort reçut par ricochet, fit du fragment d'âme qui se trouvait dans le corps un esprit errant, qui pouvait retrouver un corps.

L'Horcruxe ne peut être créé qu'en assassinant un autre être humain, tout en utilisant un sortilège spécifique qui permet de placer un fragment de son âme dans un objet (dans l'univers d'Harry Potter, une âme est toujours endommagée quand on commet un assassinat, même si on ignore tout des Horcruxes; c'est pour cela qu'Albus Dumbledore demanda à Severus Rogue d'éviter à Drago Malefoy d'avoir à comettre un assassinat). En raison de sa mégalomanie, Voldemort préfère utiliser des objets à forte valeur symbolique : cet indice permettra à Dumbledore de deviner correctement les objets que Voldemort a choisi pour devenir des Horcruxes.

Selon le professeur Slughorn, créer un Horcruxe relève de la magie la plus noire. Il explique à Tom Elvis Jedusor, futur Voldemort, leur intérêt et leur utilité. En effet, quand il était le professeur de potions de ce dernier, il ne put résister à la tentation de donner une indication à son élève préféré, celui-ci ayant fait preuve de suffisamment d'habileté pour l'amener à lui livrer « innocemment » l'information. S'étant rendu compte de son erreur, Slughorn modifia sa mémoire de façon à ne pas être blâmé. Mais il était facile de voir que le souvenir avait été falsifié. Ainsi Harry put, à l'aide de la potion Felix Felicis, obtenir de Slughorn le véritable souvenir.

Mais Tom Elvis Jedusor ne voulait pas seulement des informations sur les Horcruxes tels qu'ils avaient été utilisés jusqu'à lors, mais voulait l'avis de Slughorn sur son idée de créer plus d'un Horcruxe. Slughorn confirma que d'un point de vue théorique, cela pouvait effectivement donner un grand pouvoir, mais que l'idée était effrayante.

Pour autant que Dumbledore, Hermione Granger ou Voldemort (tel que Dumbledore interprète les actes de Voldemort) ne le sachent, personne d'autre que Voldemort n'a créé plus d'un Horcruxe.

Selon les livres qu'a lus Hermione, on peut réunir à nouveau son âme après avoir créé un Horcruxe si l'on éprouve du remord pour ses actes. Harry et ses amis écartent immédiatement cet espoir dans le cas de Voldemort.
L'Horcruxe est le contraire d'un corps. Si le corps d'un être humain est détruit, l'âme survit. Par contre, si l'Horcruxe est détruit, le morceau d'âme l'est également.

De plus, quand on fractionne l'âme en plusieurs parties, celle-ci devient très instable.

C'est donc une "arme à double tranchant...

Les Horcruxes de Voldemort
Suite à ce souvenir, Dumbledore suppose que Lord Voldemort, dans sa quête de l'immortalité, n'a pas réalisé qu'un seul Horcruxe, ce qui est déjà un acte de magie noire particulièrement maléfique réalisé par peu de sorciers dans l'histoire, mais a cherché à en réaliser six. De cette façon, son âme serait divisée en sept parties, la septième partie étant celle conservée à l'intérieur de son corps. Voldemort a souligné lui-même que sept est le nombre magique le plus puissant. Pour pouvoir détruire Voldemort définitivement, Harry Potter doit rechercher et détruire ces différents Horcruxes avant d'attaquer Voldemort lui-même.

Dumbledore avait développé une théorie de six Horcruxes, correspondant aux six listés ci-dessous. Le seul sur lequel ses connaissances étaient particulièrement floues était le diadème de Rowena Serdaigle:

* Le journal intime de Jedusor
Dans la Chambre des Secrets, Harry a sans le savoir déjà détruit l'un des Horcruxes qui n'était autre que le journal intime de Jedusor que Ginny Weasley avait trouvé. Il s'est servi des crochets du Basilic qu'il venait de tuer avec l'épée de Gryffondor. Le venin de Basilic est en effet l'un des rares moyens suffisamment puissants pour détruire un Horcruxe. Cet Horcruxe a été créé en tuant Mimi Geignarde, ce qui signifie que la création d'un Horcruxe ne nécessite pas forcément de tuer soi-même la victime, ordonner sa mort suffit.

* La bague des Gaunt
C'est le seul objet qui soit à la fois un Horcruxe et une des reliques de la Mort.

Dans le tome 6, c'est en explorant aux côtés d'Albus Dumbledore les souvenirs de Voldemort qu'Harry Potter découvre la bague en tant que telle. Elvis Gaunt montre fièrement la bague au doigt de sa fille Merope, preuve qu'ils sont les descendants de Serpentard. Revenu dans le présent, Harry se rend compte que Dumbledore a acquis la bague durant le précédent été.

Un peu plus tard, Dumbledore enseigne à Harry ce que sont les Horcruxes. Il révèle alors que la bague était un Horcruxe, mais qu'elle est détruite en tant que tel. Dumbledore l'a récupérée alors qu'elle était cachée dans les ruines de la maison des Gaunt. Il porte la bague en guise de trophé. On apprend dans le tome 7 d'une part que c'est avec l'épée de Gryffondor, imprégnée de venin de Basilic depuis qu'elle a servi à tuer le monstre, que Dumbledore a accompli cet acte, d'autre part que la bague était porteuse d'un sort si puisant qu'il a failli tuer Dumbledore quand celui-ci a mis la bague. En fait, Severus Rogue sauve Dumbledore de justesse, en confinant le sort dans une main. Ce confinement ne peut tenir qu'un an, ce qui pousse Dumbledore à mettre en scène son meurtre par Rogue à une date proche de cette échéance (meutre qui n'était donc qu'une euthanasie sur demande de la victime).

Dans le même volume, on apprend également que la pierre qui sertit cette bague est la pierre de Résurrection, l'une des trois reliques de la Mort. Toutefois, Voldemort ignore ce fait et considère cette bague comme un bijou de famille. Il employa donc la mort de son propre père pour créer l'Horcruxe.

* Le médaillon de Salazar Serpentard
Le troisième Horcruxe est le médaillon de Serpentard, que la mère de Voldemort possédait autrefois. Ce dernier, caché dans une caverne sur les côtes anglaises, a été trouvé par un mystérieux personnage et remplacé par un message signé R.A.B Il s'avérera que R.A.B n'était autre que le propre frère de Sirius, Regulus Arcturus Black, ancien Mangemort ayant décidé de se retourner contre son maître lorsqu'il prit conscience de ses actes. Ce médaillon est détruit par Ron au moyen de l'épée de Gryffondor. Il avait été créé en tuant un romanichel moldu.

* La coupe de Helga Poufsouffle
Voldemort a volé cette coupe à Hepzibah Smith, une de ses lointaines descendantes de la cofondatrice de Poudlard. Il l'a confiée aux Lestranges qui l'ont caché dans leur coffre à Gringotts, l'un des plus sûrs de la banque. Harry, Ron et Hermione réussirent à s'infliltrer dans la banque avec la complicité d'un gobelin et en utilisant du Polynectar, et à y voler la coupe. Le gobelin garda l'épée de Gryffondor et le trio dut s'enfuir sans. L'Horcruxe est finalement détruit par Hermione avec un crochet de Basilic qu'elle et Ron sont allés chercher dans la Chambre des Secrets. Il avait été créé en tuant Hepzibah Smith, descendante de Helga Poufsouffle.


* Le diadème de Rowena Serdaigle
Tom Jedusor avait appris de la bouche de la Dame Grise (le fantôme de Serdaigle), lorsqu'il était élève à Poudlard, qu'elle n'était autre que la propre fille de Rowena Serdaigle et qu'elle avait volé le diadème à sa mère. Elle lui révéla sa cachette, dans une forêt en Albanie. Voldemort s'en empara une fois sorti de l'école, et la cacha à Poudlard, dans la salle sur demande, dans sa configuration "lieu pour cacher un objet". Harry se souvint l'avoir vue lorsqu'il avait lui-même utilisé la salle sur demande pour cacher son livre de Potions, et s'y rendit pour s'en emparer. Drago Malefoy, Vincent Crabbe et Gregory Goyle l'y attendaient pour le capturer, et c'est l'un des sortilèges utilisés par Crabbe (le Fiendfyre, ou Feudeymon dans la version française) qui détruisit accidentellement le diadème. Il avait été créé en tuant un paysan albanais.

* Le serpent Nagini
Selon Dumbledore, Voldemort voulait probablement créer son dernier Horcruxe en tuant Harry. Mais, ayant échoué, il aurait, en tuant Frank Bryce, utilisé l'animal pour y garder une parcelle de son âme. Dumbledore indique que cette hypothèse est risquée mais que le contrôle de Voldemort sur Nagini semble inexplicable autrement. Il est très dangereux selon Dumbledore de confier une partie de son âme à un autre être capable de penser par lui-même, et il s'agit là d'une deuxième innovation de Voldemort dans le domaine des Horcruxes. Harry reçoit confirmation par son lien télépathique (Légilimencie) avec Voldemort, ce dernier décidant de garder Nagini auprès de lui quand il constate que les Horcruxes sont menacés par Harry. Lors de la bataille de Poudlard, Harry explique à Neville qu'il faut impérativement tuer le serpent de Voldemort. Au moment où Voldemort pénètre dans Poudlard et demande la soumission des derniers survivants, Neville brave son autorité et utilise l'épée de Godric Gryffondor, qu'il trouve dans le Choixpeau Magique apparu à ses côtés, pour trancher la tête de Nagini. Par contre, Dumbledore avait tort sur les circonstances de création de l'horcruxe, car c'est en tuant Bertha Jorkins que Voldemort l'avait créé.


* Le dernier Horcruxe
Entre la parution du sixième et du septième tome, plusieurs fans soulignèrent que les liens entre Harry et Voldemort, comme ceux entre Voldemort et Nagini, s'expliqueraient si Harry lui-même était un Horcruxe. Cette théorie fut discutée sur les forums spécialisés, dans les livres Who Killed Albus Dumbledore? et The End of Harry Potter, et évoquée dans le magazine Khimaira.

En fait, Voldemort avait bien fait de Harry l'un de ses Horcruxes, mais involontairement, et il l'ignorait lui-même. Il a donc créé en tout non pas six (suivant son projet) mais sept Horcruxes.

Harry apprend l'existence du septième et dernier Horcruxe à la fin du septième tome, par l'intermédiaire des mémoires de Rogue.

Cet Horcruxe a été créé à Godric's Hollow, la nuit du 31 octobre 1981 lorsque Voldemort a attaqué Harry Potter pour la première fois.

Trop instable et affaiblie par la création des Horcruxes précédents et par les différents crimes commis, l'âme de Voldemort s'est déchirée quand son Avada Kedavra, dirigé contre Harry, s'est retourné contre lui. Une partie de son âme a été arrachée sous l'impact du sort mortel, et elle s'est finalement liée au seul être encore vivant dans la maison, Harry, qui est devenu à l'insu de Voldemort le dernier Horcuxe. Voldemort ignorait qu'il avait atteint le nombre six, et créa donc un autre Horcruxe par la suite (Nagini).

Cette part de l'âme de Voldemort créa le lien de Légilimencie entre Harry et Voldemort, et donna à Harry le pouvoir de parler le Fourchelang. Pour que Voldemort devienne mortel, Harry doit se laisser tuer par Voldemort. Dumbledore a en effet souligné qu'il est essentiel que Voldemort tue Harry Potter lui-même. C'est justement l'ordre de Voldemort, qui a interdit à ses mangemorts d'attenter eux-mêmes à la vie de Harry, leur ordonnant au contraire de l'amener devant lui. Acceptant de se sacrifier pour débarasser le monde de Voldemort (mais avec le regret de laisser encore un Horcruxe, Nagini, intact, quand il mourra), Harry se présente alors devant son ennemi et se laisse tuer, ne sortant pas sa propre baguette. Ce faisant, Voldemort détruit lui-même son septième Horcruxe, celui dont il ne soupçonnait même pas l'existence.

Harry se retrouve dans un lieu de transit, où il rencontre Dumbledore. Celui-ci lui explique en détails comment sa transformation en Horcruxe a été possible. Il lui explique aussi que, ayant accepté la mort sans résister, et à cause de la protection de Lily qui est présente dans le corps d'Harry comme dans celui de Voldemort, il a la possibilité de choisir de retourner sur Terre pour achever la destruction de Voldemort. Le fragment de Voldemort qui était en Harry est détruit. Il ne reste donc que Nagini à détruire pour qu'ensuite une attaque mortelle contre Voldemort l'élimine à jamais.

Arrow Source :http://fr.wikipedia.org/wiki/Horcruxe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godric-s-hollow.forum-actif.net
 
Horcruxe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 : La création d'un Horcruxe
» Les sombres secrets d'Albus Dumbledore
» Black Math [MISSION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Godric's Hollow :: Le Grimoire Magique :: Dictionnaire du parfait petit sorcier-
Sauter vers: